lesalondesallergiesalimentaires.fr

Quelles sont les allergies les plus courantes ?

Les allergies sont des réactions anormales du système immunitaire face à des éléments étrangers à l’organisme. Elles peuvent se manifester au niveau de différentes régions du corps et affectent souvent les yeux, la peau, le système digestif ou encore les voies respiratoires. Voici les cas les plus courants d’allergies que vous pouvez rencontrer.

Les allergies aux pollens

Les allergies aux pollens se manifestent par des démangeaisons nasales, des crises d’éternuement, des conjonctivites et des problèmes respiratoires. C’est le rhume des foins. L’allergie au pollen se traduit parfois par de l’asthme et peut conduire à des complications telles que la sinusite inflammatoire ou la bronchite. Cette allergie toucherait jusqu’à 30 % des adultes et 7 à 20 % des enfants.

De façon traditionnelle, il existe trois saisons des pollens. Les troubles commencent en février-mars quand apparaissent les pollens d’arbres avec l’aulne et le frêne. Le bouleau et le cyprès débarquent en mars-avril avant le chêne et le platane qui surgissent entre avril et mai. Les pollens des graminées interviennent juste après et se font suivre des pollens des herbacées. Le pollinose est un mal imprévisible dont l’arrivée et la concentration varient d’une année à l’autre, selon la météo.

Les allergies aux acariens

Les acariens provoquent, à eux seuls, 65 à 90 % des asthmes dont souffre l’enfant, selon les pays. Ce sont de minuscules insectes, invisibles à l’œil nu et appartenant à la famille des arachnides. D’après les estimations, 2 000 à 10 000 acariens peuvent se retrouver dans un gramme de poussière. Ils sont ainsi des millions à se trouver dans nos habitations. Avec une durée de vie allant de 2 à 3 mois, les acariens ont une reproduction extrêmement rapide dans des conditions de température élevée et d’humidité favorable.

Les allergies aux poils d’animaux

Les poils d’animaux sont à la base d’à peu près 15 % des allergies. Ces dernières proviennent des poils, de la transpiration et des débris de peau des animaux. Les chats sont des animaux dont les allergènes sont particulièrement puissants et durables. Ils sont, à eux seuls, responsables des 2/3 des allergies liées aux poils d’animaux.

Les petits animaux de la maison tels que les lapins, les rongeurs comme les hamsters peuvent également causer des réactions allergiques. Il en est de même pour les animaux d’élevage et de course qui causent de façon récurrente des allergies chez les éleveurs et les vétérinaires pendant que ceux-ci exercent leur fonction.

lesalondesallergiesalimentaires.fr